Les Arbalètes et mécanismes d’armement

4-86-24Arbalètes Historiques : de Charavines – à Deux Pieds – de Chasse – à Bride – de Troupe – de Guerre – à Tête d’Aigle – d’ Homme à Pied – de Castelnaud – Loisel – La Gastraphète – la Chu-ku-Nu – De Beauvois – De Montfaucon

Création : de Poing – l’ Arbalestriel

Options : Carreaux de Tir – Carreaux Forgés – Corde – Carquois:60 euro

Mécanismes : Moufle – Cric – Pied de Biche

Fabrication d’arbalètes sur commande, spécifiques d’après plans ou documents à nous fournir.

Frais de port pour envoi d’une arbalète : 32 €

Délai : Entre 3 et 8 semaines, selon disponibilité.

Nos arcs en acier sont garantis à vie !

Pourquoi le choix d’une noix en fer ?

2-25Les noix en cornes étaient, on le sait, des pièces consommables de par le fait qu’elles cédaient sous la tension. Aujourd’hui, la sécurité se doit d’être totale : pas question de voir sur une manifestation, un carreau se faufiler dans la foule suite à une noix brisée.

Toutefois, pour être agréable aux puristes, des noix en cornes peuvent être commandées lors de la construction. Elles seront accompagnées d’une décharge signée du client s’engageant à ne pas utiliser l’arme en public.

Arbalète de Charavines – Estimée Xème ou XIème siècle

3-26Arc : frêne ou noisetier

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids : 550 g

Longueur : 60 cm

Puissance : de 20 à 120 livres

Prix : 195 €

dsc00989-208
dsc00991-210

Reconstitution de l’arbalète découverte à Colletière (38) dans le lac de Charavines.

Arbalète à deux pieds – XIème siècle

4-27Arc : frêne

Arbrier : hêtre (monobloc).

Poids : 4,500 kg

Longueur : 91 cm

Puissance : de 20 à 120 livres

Prix : 315 €

Constituée de bois, elle était armée en posant les deux pieds sur l’arc.

Crosse renforcée, utilisée dans les armées françaises.

Arbalète de Montfaucon XII-XIIIème siècle

 

4-86-183Peut recevoir un pied de biche

Arc : acier ou noisetier

Poids : 3 kgs

Arbrier : hêtre

Longueur : 1 mètre

Puissance : De 30 à 150 livres

Avec un arc en noisetier : supplément de 30 €.

Prix : 350 €.

4-86-184  4-86-185 5-87-186
 5-87-187 5-87-188 5-87-189

Arbalète de Chasse – XIIIème siècle

dsc00905-29Arc : acier

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids : 3,100 kg

Longueur : 87 cm

Puissance : de 60 à 140 livres

Prix : 295 €

detail-arbalete-de-chasse-201 dsc00995-203

NB : Un axe permettant d’adapter un pied de biche, équipe l’arbalète en vue d’une éventuelle acquisition dudit mécanisme d’armement.

Utilisées lors des chasses à courre, ces arbalètes étaient maniées aussi bien par les seigneurs que par les dames.

Arbalète à Bride – XIIIème siècle

7-30Arc : acier.

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids : 3 kg

Longueur : 97 cm.

Puissance : de 30 à 160 Livres

Prix : 290 €

L’arc est retenu par une ligature de cordelle de chanvre qui neutralise le choc de détente.

Arbalète de Troupe – XIII/XIVème siècle

8-31Arc : acier

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids : 2,600 kg

Longueur : 93 cm

Puissance : de 30 à 140 Livres

Prix : 195 €

Arbalète de taille moyenne légère et maniable utilisée entre le XIIIème et le XIVème siècle.

9-32 la-troupe-dans-un-campement-190

Arbalète de Guerre – XIVème siècle

4-86-33Arc : acier

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids : 3,500 kg

Longueur : 1,08 m

Puissance : de 30 à 160 livres

Prix : 380 €

Utilisée principalement sur les champs de bataille.

Arbalète de Beauvois XIV-XVème siècle

4-86-174Peut recevoir un pied de biche

Arc : acier ou noisetier

Arbrier : hêtre

Poids : 3 kgs

Puissance : de 30 à 150 livres

Longueur : 1 mètre

Prix : 350 €.

Avec un arc en noisetier : supplément de 30 €.

5-87-179 5-87-180

Arbalète à Tête d’Aigle – XVème siècle

dsc00986-38Arc : acier

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids : 3,500 kg

Longueur : 1 m

Puissance : de 30 à 160 livres

Prix : 380 €

dsc00978-205 dsc00982-206 dsc00983-207

Arbalète de défense de remparts.

Arbalète d’Homme à Pied – XVème siècle

12-39Arc : acier

Arbrier : hêtre (une pièce)

Poids : 6,300 kg

Longueur : 93 cm

Puissance : de 30 à 160 livres

Prix : 375 €

NB : un axe permettant d’adapter un cric équipe l’arbalète, en vue d’une éventuelle acquisition dudit mécanisme.

Dernière arbalète de guerre ayant armé les troupes à pied.

Arbalète de Castelnaud – XVème siècle

13-40Arc : acier

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids : 4,300 kg

Longueur : 91 cm (sans étrier) – 104 cm (avec étrier)

Puissance : de 30 à 160 livres

Prix : 425 €

Arbalète de guerre inspirée de l’arbalète XIVème/XVème actuellement exposée au musée de Castelnaud.

A noter que l’étrier n’est pas historique, mais dans un souci d’épargner à l’acquéreur l’achat d’un pied de biche, l’étrier a été ajouté pour permettre un armement manuel à 100 livres.

Pour les puristes, l’arbalète peut être réalisée sans l’étrier, mais nécessitera l’achat d’un pied de biche (195 €) pour pouvoir être armée. Dans ce cas, la puissance peut être portée à 150 livres.

Arbalète de Lavinadière – fin XVème siècle

Arbalète complète avec mécanisme d’armement (pied de biche) et un carreau forgé.

lavinadiere-222Arc : acier

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids avec pied de biche : 8 kg

Longueur : 97 cm

Puissance : de 30 à 220 livres

Prix de l’arbalète complète : 1220 €

Cette arbalète est le fruit d’une collaboration avec M. Conte, archéologue de l’organisme ADLFI (Archéologie de la France Informations) qui a découvert, lors de fouilles du Prieuré de Lavinadière dans le Limousin, les vestiges d’une arbalète et de son pied de biche (voir ci-dessous les photos). Elle est datée fin XVème. Nous avons été contactés et invités afin de prendre les cotes de ces vestiges, dans le but d’une reconstitution. Ce fut un échange passionnant, émouvant et constructif.

Nous avons le plaisir de vous présenter quelques photos des vestiges de l’arbalète et de son pied de biche, tels qu’ils ont été découverts.

Photos prises lors de la construction de l’arbalète de Lavinadière et de son pied de biche

Arbalète de Loisel – XVème siècle

14-49Arc : acier

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids : 4,800 kg

Longueur : 75 cm

Puissance : de 30 à 140 livres

Prix : 595 € l’ensemble (arbalète et cric)

aa1-50 aa2-51 aa3-52
aa4-53 aa5-54 aa6-55

Arbalète utilisée par les nobles pour la chasse, à cheval ou à pied.

Ornée de marqueterie et mécanisée par un cric.

La Gastraphète

4-86-56Arc : frêne

Arbrier : hêtre

Poids : 3 kg

Longueur quand la glissière est rentrée : 1,07 mètre

Longueur quand la glissière est tirée : 1,53 mètre

Puissance : De 50 à 120 livres

Prix : 490 €

Arbalète utilisée comme première catapulte. Elle semble faire son apparition au IVème siècle avant J.C, aux côtés de Philippe II de Macédoine et Alexandre le Grand.

On tendait l’arbalète en appuyant la crosse (en forme de voûte) contre l’estomac tandis que l’avant était posée au sol. On utilisait ainsi le poids du corps pour tirer sur la glissière et charger l’arbalète (explication tirée d’une revue)

5-87-57 5-87-58 5-87-59
5-87-60  5-87-61

Chu-Kun-Nu – IIIème siècle

4-86-62Arc : bambou (de 2 à 6 lames selon la puissance souhaitée)

Arbrier : Hêtre

Poids : 1,6 kg chargée de 6 munitions

Longueur : 61 cm

Puissance : De 25 à 70 livres

Prix : 330 €

5-87-63Arbalète du IIIème siècle après Jésus-Christ, conçue par l’ingénieur Zhuge Liang (181-234), ministre au service de Liu Bei.

C’est le seul type d’arbalète dont la cadence de tir soit supérieure à celle d’un arc, soit 10 traits en 15 secondes.
Elle était toujours officiellement en usage dans l’armée chinoise pendant la guerre sino-japonaise de 1894-1985 et fut utilisée encore sporadiquement en 1900 lors de la révolde des Boxers

– Informations extraites de L’Histoire de l’Archerie de Robert Roth – Page 188.

Petite anecdote : J’ai pu reconstruire la Chu-Ku-Nu grâce à Benjamin, que je remercie de nouveau, qui m’a confié une authentique Chu-Ku-Nu du XIXème siècle rapportée de Chine lors d’un de ses nombreux voyages

5-87-64 5-87-65 5-87-66

Création

Arbalète de Poing

18-67Arc : acier.

Arbrier : hêtre (monobloc)

Poids : 2,100 kg

Longueur : 62 cm

Puissance : 40 livres

Prix : 290 €

Facile à camoufler, elle reste une arme défensive pour les cavaliers et marchands.

Fabrication sur commande spécifique

Arbalète XVeme de Cavalier

19-68Exemple d’un modèle réalisé d’après documents fournis.

Envoyez vos plans ou documents pour obtenir un devis.

Arbalestriel

20-69Modèle créé sur commande.

Prix : 350 €.

Blasons et décorations des arbalètes

Nous personnalisons vos arbalètes de votre blason, initiales ou autre

Carreaux et Corde

Carreaux de Tir

21-70Pointe bois : 3,80 € l’unité

Pointe fer : 3,80 € l’unité

Pointe blunt : 3 € l’unité

Prix de la corde : 29 € l’unité

Carreaux Forgés

22-71Dans l’ordre de la photo, de haut en bas:

Classique 15,00 €

Vireton/Dondaine 24,50 €

Feuille 18,50 €

Pointeau 19,50 €

Matras 24,50 €

Goujon 18,50 €

Tranchoir 18,50 €

Perce-Maille 18,50 €

Série complète : 140 €

AU TEMPS DES CARREAUX D’ARBALETE

 23-72

Mécanismes d’armement

La Moufle

24-73L’arbalète militaire du XIVème siècle est dotée d’un arc trop puissant.

On utilisait, pour l’armer, la Moufle appelée également Rouet, Tour ou Passot.

Adaptable sur : Arbalète à Bride, de Guerre, à Tête d’Aigle et de Castelnaud.

Prix : 205 €.

La Moufle à Poulies

Prix : 460 €.

5-87-75 5-87-76 5-87-77
moufle-yy-poulie-167 arbalete-de-guerre-168

Le Cric

29-78Appelé aussi au XVème et XVI ème siècle Crénekin. Plus rapide à utiliser que la Moufle.

Adaptable sur : Arbalète de Guerre, à Tête d’Aigle, d’Homme à Pied, de Chasse, de Castelnaud et de Poing.

Prix : 215 €.

Le Pied-de-biche

30-79En usage à partir du XVème siècle, il reste antérieur au cric. Il est muni d’un levier rétractable.

Adaptable sur : Arbalète à Bride, de Guerre, à Tête d’Aigle, de Chasse, de Castelnaud et de Poing.

Prix : 195 €.

 31-80

Dimension: Largeur:0,40m Hauteur:1,35

Le Crochet de ceinture

4-86-193 Crochet de ceinture : 80 €. 5-87-195

 

Le mantelet

le-mantelet-169 mantelet-171

Largeur : 0,40 m

Hauteur : 1,35 m

Prix : 150 euro

Le Carquois

4-86-191Carquois

60 Euros

Mécanisme de déclenchement – vue en coupe

Mécanisme de déclenchement - vue en coupe -

Est utilisé lors d’atelier pédagogique, la noix et le clef sont amovibles.

Prix : 75 euro

 

Le Pavois

Largeur : 0,90 cm

Hauteur : 1,50 m

Epaisseur : 22 mm

Bois : Pin

Prix : 360 euro

Le modèle exposé est à titre indicatif. Nous réalisons le pavois de votre choix.

Les Cibles

En contreplaqué, épaisseur : 12 mm

Hauteur : entre 1,80 m et  2,00 m

Prix : 135 euro unitaire

Le modèles exposés sont à titre indicatif. Nous réalisons les cibles de votre choix.

Les panneaux-chevaliers indicateurs

En fer, épaisseur : 2 mm

Hauteur : entre 1,80 m et  2,00 m

Consolidé par des renforts arrières.

Prix : 210 euro unitaire

Le modèles exposés sont à titre indicatif. Nous réalisons les panneaux indicateurs de votre choix.

Les commentaires sont fermés